$20

À propos de Beyrouth, la nuit

«  Beyrouth, au crépuscule. La ville se prépare à regarder le match Allemagne-Ghana de la Coupe du inonde de football 2010. Au cours de la nuit, six personnages, filles et garçons, se croisent, s'esquivent, se frôlent, s'aiment, se perdent dans ce Beyrouth de tous les excès, entre Occident et tradition, boîtes de nuit à ciel ouvert et diodes opalescentes des écrans de portable, de télévision : ces lumières artificielles des oiseaux nocturnes que sont les protagonistes de ce Bonjour tristesse du Liban. Diane Mazloum signe un premier roman contemporain et intimiste, où ces «bébés de la guerre» jouent à l'amour et à la mort. Une génération ultra-connectée mais sans attaches, décrite dans une langue sensuelle, comme si Beyrouth était une peau humaine, blessée de fines cicatrices presque invisibles mais terriblement réelles. »

Source

À propos de Diane Mazloum

Romancière française née à Paris en 1979 à Paris

«  Issue d'une famille libanaise, Diane Mazloum naît en 1979 à Paris et grandit à Rome. Après des études d'astrophysique à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI), elle s'installe au Liban où elle termine des études de design à l'université américaine. Elle vit actuellement à Beyrouth. Une jeune romancière prometteuse. »

Source

Upcoming Events

Wednesday, January 24, 2018 2:00 PM To 3:30 PM

Join Benjamin for an in-depth discussion of L’exposition coloniale by Érik Orsenna.

Read More
Opening

May '68 Revisited

Special Series Opening

Thursday, February 1, 2018 6:30 PM To 9:00 PM

The French Cultural Center will host a reception to inaugurate the winter/spring series of May ’68 events. Our partners from Harvard and Northeastern universities will be on hand to highlight their activities, events and why they believe the seminal events of 50 years ago remain crucial to examine today.

Read More
Exhibition

May '68: When Paris Erupted in Protest

Exhibition of photos by Marc Riboud

From Feb 2, 2018 To Feb 28, 2018

On May 3, 1968, Parisian students took to the street in protests that spread throughout France, quickly engulfing offices, factories and other places of work. This exhibition of works by the late French photographer Marc Riboud reminds us of both the passions of the moment and of the enigmatic playfulness that striking students and workers frequently displayed.

Read More