Member

$20

Register

Non-member

$25

Register

À propos de Poèmes à Lou

‘’Jouant de tous les registres, depuis les mètres traditionnels jusqu'au poème figuré, jamais Apollinaire n'a montré dans son expression une telle audace et une telle invention. Ni dans son inspiration. Amant persuadé que le vice n'entre pas dans les amours sublimes. Il chante la joie et la douleur des corps sans oublier que "le corps ne va pas sans l'âme", à la fois rêvant d'un inaccessible absolu et acceptant les partages les plus dérisoires. Soldat vivant au jour le jour les misères des premières lignes, il a le courage de contempler l'insolite beauté que suscite la guerre, et de la dire. Mais dans la magnificence de l'amour comme dans l'émerveillement qu'il ressent, artilleur, sur la ligne de feu, il reste, proche de nous, l'homme qui sait sa faiblesse et le prix de l'attente : Je donne à mon espoir tout l'avenir qui tremble comme une petite lueur au loin dans la forêt.‘’

Source

À propos de Guillaume Apollinaire

‘’ Né le 26 août 1880 à Rome, Apollinaire est issu d'une famille liée par sa mère à la noblesse polonaise. Son père est un officier italien. Installé à Monaco dès 1897, Apollinaire est inscrit aux lycées de Cannes et de Nice. La même année, il compose déjà ses premiers poèmes. Deux ans plus tard, en 1899, il propose ses premiers écrits à quelques revues, qui refusent de les publier. 1901 est une année tournant pour le jeune homme, qui part en Allemagne pour y être précepteur au sein d'une famille. Là, il découvre notamment les paysages et les légendes de la Rhénanie, tout en tombant amoureux d'Annie Playden, une gouvernante anglaise. En 1902, Apollinaire revient en France et publie l'Hérésiaque. Pour la première fois, il signe du nom que l'on lui donne aujourd'hui. De 1905 à 1907, il exerce différents emplois dans la bourse, tout en publiant plusieurs écrits. 1907 est l'année de sa rencontre avec la peintre Marie Laurencin, autre muse pour son œuvre. A la même époque, Apollinaire fréquente Picasso, le Douanier Rousseau ... et devient journaliste, poète, critique d'art et conférencier. Toutefois, il fait un court séjour en prison en 1911 pour une affaire de complicité de vol. En 1913, Apollinaire publie Alcools, recueil majeur qui réunit son œuvre poétique depuis 1898. En 1914, il parvient à s'enrôler comme artilleur dans l'armée française. L'année suivante, il rencontre Madeleine Pagès dans un train et se fiance  un peu plus tard avec elle. A cette époque paraît le Poète assassiné. 1916 est une année éprouvante pour Apollinaire, car blessé par un éclat d'obus au niveau de la tête, il rompt ses fiançailles. Affaibli par sa blessure, il doit être trépané puis suivre une longue convalescence. L'année 1917 voit la publication du recueil Les Mamelles de Tirésias et l'achèvement de La Femme assise, et Calligrammes paraît l'année suivante. Le 2 mai 1917, il épouse Jacqueline Kolb ; toutefois, Apollinaire succombe le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris. ‘’

Source



Upcoming Events

Wednesday, January 24, 2018 2:00 PM To 3:30 PM

Join Benjamin for an in-depth discussion of L’exposition coloniale by Érik Orsenna.

Read More
Opening

May '68 Revisited

Special Series Opening

Thursday, February 1, 2018 6:30 PM To 9:00 PM

The French Cultural Center will host a reception to inaugurate the winter/spring series of May ’68 events. Our partners from Harvard and Northeastern universities will be on hand to highlight their activities, events and why they believe the seminal events of 50 years ago remain crucial to examine today.

Read More
Exhibition

May '68: When Paris Erupted in Protest

Exhibition of photos by Marc Riboud

From Feb 2, 2018 To Feb 28, 2018

On May 3, 1968, Parisian students took to the street in protests that spread throughout France, quickly engulfing offices, factories and other places of work. This exhibition of works by the late French photographer Marc Riboud reminds us of both the passions of the moment and of the enigmatic playfulness that striking students and workers frequently displayed.

Read More