Member

$20

Non-member

$25

À propos de Théâtre

‘Georges Courteline, de son vrai nom Georges Victor Marcel Moinaux, devient fonctionnaire au ministère des Cultes après avoir effectué son service militaire. Il passe quatorze ans dans la fonction publique, ayant tout loisir d’observer ses collègues, avant que le succès de ses œuvres lui permette de se consacrer exclusivement à l’écriture. Ces premières expériences lui ont fourni ses principales sources d’inspiration littéraire – il s’amuse à tourner en dérision l’armée, s’attaque aux employés de bureau et aux bureaucrates. Boubouroche (1893), sa célèbre nouvelle qu’André Antoine lui demande d’adapter pour son Théâtre-Libre, prend pour cible la petite bourgeoisie. Les œuvres suivantes, sont des croquis pertinents de différents milieux, saisis sur le vif, mais sans vraie méchanceté. Un Client Sérieux (1896) et Les Balances (1901) visent le milieu de la justice et des tribunaux. Le Commissaire Est Bon Enfant et Le Gendarme Est Sans Pitié (1899) dénoncent la bêtise et la méchanceté des forces de l’ordre. Enfin, La Peur des Coups (1894), Monsieur Badin (1897) et La Paix Chez Soi (1903) n’ont d’autre prétention que d’amuser en montrant les ridicules du couple. Dans son œuvre, servi par un style admirable, Courteline a donnéune remarquable description des travers de son époque. Pour sa peinture des caractères, il a notamment su utiliserles dialogues dont il a fait un des ressorts essentiels de son comique.  Représentants d’une classe sociale déterminée, ses personnages sont tous d’une médiocrité rare. Ils apparaissent dans des intrigues inspirées du quotidien, mais d’où surgit l’absurde. Auteur apprécié en son temps pour sa vervesatirique propre à dépeindre les travers de la petite bourgeoisie, Courteline est décoré de la Légion d’honneur en 1899 et élu à l’académie Goncourt en 1926. Il meurt en 1929’

Source

À propos de Georges Courteline

‘Georges Courteline se définit lui-même comme un observateur avisé de la vie quotidienne.  Son théâtre s’inscrit dans la tradition naturaliste de Diderot et de Zola : ses premières pièces sont mises en scène par André Antoine, le fondateur du Théâtre Libre, mouvement théâtral novateur visant à ouvrir la scène à de jeunes auteurs, à un style de mise en scène et de jeu d’acteurs en rupture avec le théâtre de boulevard. Il propose à travers ses saynètes, des tranches de vie réalistes, souvent cruelles mais toujours comiques. Ses pièces sont souvent des croquis satiriques de différents milieux, s’inspirant de ses expériences de militaire, d’employé au Ministère des Cultes, d’habitué des cafés parisiens, ou de promeneur. Rares sont les personnages de Courteline qui sont totalement antipathiques, malgré leurs défauts, qu’ils soient orgueilleux, naïfs, stupides, arrogants ou seulement médiocres. Le comique nait du contraste entre leur modeste condition et leur ego très développé : des fonctionnaires grisés par leur statut, des employés revendicatifs, des maris pleutres. Courteline écrit des saynètes ou de courtes pièces en un ou deux actes. Dans une interview au journal Le Temps en 1905, il dit  « un acte, un seul acte, voilà ma mesure au théâtre. Que voulez-vous, je n’ai pas d’imagination. Les sujets qui s’offrent à mon esprit ne comportent pas de développement. On m’a dit souvent qu’il suffirait d’écrire trois actes séparés, reliés cependant par le fil ténu d’une même intrigue, pour mettre sur pied une pièce en trois actes. Je ne trouve pas ce fil ténu. Les  intrigues s’arrêtent court après un acte ».

Source



Image above: Book Cover for GF-Flammarion Edition. Dessin de Michel Otthoffer.

Upcoming Events

poetry-april
Book Club

Bouillon de Lectures: La poésie française

Célébrons le mois de la poésie

Wednesday, April 19, 2017 6:00 PM To 8:00 PM

What better way to celebrate National Poetry Month than by discovering a new favorite poet in April?

Read More
bernar_warhol_web-crop
From Mar 3, 2017 To May 2, 2017

Join us on Thursday, March 2, for an exclusive artist lecture at 6:00 PM (RSVP only) and the opening reception and official kickoff of le mois de la Francophonie at 7:00 PM!

Read More
dernierfrère
Wednesday, March 29, 2017 2:00 PM To 3:30 PM

In celebration of Le Mois de la Francophonie, join Benjamin for an in-depth discussion of Le dernier frère by Nathacha Appanah.

Read More