Member

$20

Non-member

$25

À propos de Le fils naturel

‘Démonstration expérimentale d'une organisation tomatotopique chez la Cantatrice. L'auteur étude les fois que le lancement de la tomate il provoquit la réaction yellante chez la Chantatrice et demonstre que divers plusieures aires de la cervelle elles etait implicatées dans le response, en particular, le trajet légumier, les nuclei thalameux et le fiçure musicien de l'hémisphère nord’[...].

‘Fut imprimée, en 1991, et rééditée en 2003, une véritable perle encore trop méconnue, Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques, par le biais de la fidélité en amitié de Marcel Bénabou, professeur émérite d’histoire romaine à l’Université Paris VII, et, surtout, comme il se définit lui-même « secrétaire provisoirement définitif » de l’OuLiPo

L’OuLiPo est, pour les rares profanes, l’acronyme de l’Ouvroir de Littérature Potentielle, groupe international cofondé, en 1960, par Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais et dont Perec fut membre, et dont les adhérents se définissaient comme « des rats qui construisent eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir ». Les fondateurs et membres de l’OuLiPo ne voulaient pas qu’il fût un mouvement littéraire, ni un séminaire scientifique ni de la littérature aléatoire.

Donc, fort de ces principes et de ses propres souvenirs, Marcel Bénabou a eu l’excellente idée de rassembler et de publier, pour la première fois en 1991, les textes qui constituent Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques. Pour toutes celles et tous ceux dont la recherche, dans le domaine littéraire ou scientifique, a fait ou fait toujours partie intégrante de leur vie professionnelle, cet opuscule de 128 pages est une forme de délectation suave et inimitable dont le but est l’affirmation des jeux verbaux.

Pour celles et ceux qui se lancent dans la recherche aujourd’hui, il est indispensable que cet olni (objet littéraire non identifié) fasse partie de leur bibliothèque, à portée de main immédiate. En effet, il est de notoriété publique que, dans le domaine de la publication scientifique, s’il y a une vaste majorité de travaux sérieux et vivement enrichissants, il y a aussi du jargon inepte, du snobisme achevé, des codes parfois restrictifs et, surtout, au mieux de l’inanité et au pire du charlatanisme avéré. C’est à tout cela que Georges Perec s’est attaqué dans un éventail de possibilités que Marcel Bénabou a largement ouvert dans sa préface « Parodie, pastiche, caricature ? Laissons au lecteur le soin de caractériser d’un nom chacun des textes ici rassemblés, et qui révèlent une figure parfois ignorée de Perec, celle du savant ».

Un petit livre régénérant qui n’a pas pris une ride et qu’il faut garder en permanence à portée des mains, des yeux et de l’esprit pour le dérider’.

Source

À propos de Denis Diderot

‘de son vrai nom, Peretz, naît le 7 mars 1936 à Paris, de parents juifs polonais. Ils décèdent tous les deux durant la Seconde Guerre mondiale. Son père, Icek, est tué au front en 1940. L'année suivante, sa mère, Cyrla, envoie le petit Georges en zone libre, à Villard-de-Lans, pour le sauver. Il y est baptisé, et son nom est francisé en Perec. Il est élevé par sa tante du côté paternel, et son mari, Esther et David Bienenfeld. Sa mère est arrêtée puis déportée à Auschwitz en 1943. Elle ne reviendra pas des camps, et Georges se retrouve orphelin. Adopté par les Bienenfeld qui retournent vivre à Paris, Georges poursuit ses études dans la capitale. Marqué par la disparition de ses parents, il suit des psychothérapies, auprès de Françoise Dolto notamment.

Georges Perec entreprend des études d'histoire en 1954, qu'il abandonne rapidement. Après quelques projets de roman, il passe son service militaire à Pau, de 1958 à 1959. Rendu à la vie civile, il épouse Paulette Pétras, étudiante à la Sorbonne, en octobre 1960. Nommée enseignante en Tunisie, le couple s'y installe pendant un an. À son retour à Paris, Georges devient documentaliste en neurophysiologie au CNRS, en 1962. Il écrit ses premiers articles pour la revue littéraire Partisans. C'est en 1965, à 29 ans, qu'il publie son premier roman, Les Choses. L'ouvrage, inspiré de son quotidien, connaît un grand succès et remporte dans la foulée le prix Renaudot. Sa renommée naissante permet à Georges Perec de faire son entrée en 1967 dans le groupe littéraire l'Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle).

Les écrits de George Perec sont désormais déterminés par ces contraintes formelles qui caractérisent les écrits du groupe de l'Oulipo. L'un des exemples les plus bluffants est le roman La Disparition, paru en 1969. Le livre est un lipogramme (écrit sans la lettre "e"). Perec s'est ensuite amusé à inverser la consigne avec Les Revenentes, récit publié en 1972, où la seule voyelle utilisée tout au long de l'œuvre est la lettre "e", poussant l'écrivain à orthographier de manière alternative certains mots, comme dans le titre. En 1975, Perec publie W ou le souvenir d'enfance, qui obtient un vrai succès critique. Ce texte brillamment construit alterne fragments biographiques et fiction. Son roman suivant, La Vie, mode d'emploi, publié en 1978, remporte un grand succès à la fois auprès du public et de la critique. Il obtient le prix Médicis cette même année. Atteint d'un cancer du poumon, George Perec meurt le 3 mars 1982 à Ivry-sur-Seine et laisse une œuvre inachevée, dans laquelle la disparition et la quête identitaire sont des thèmes essentiels’.



Source

Upcoming Events

Workshop

Cooking Workshop and Dinner: Art on Science

With La Voile, Pr. Colin Orians, and Michelle Samour

Friday, October 18, 2019 6:00 PM To 9:30 PM

Join us for a unique café-themed cooking workshop and dinner!

Read More
Monday, October 21, 2019 6:00 PM To 7:30 PM

Do you drive a "char" or a "voiture"? Is the weekend the "fin de semaine" or the "week-end"? In this workshop we'll dive deeper into the differences between Canadian and European French!

Read More
Exhibition

Art on Science: 26 études Opening Reception

Gallery Opening with Boston/Strasbourg Sister City Association

Friday, September 20, 2019 6:30 PM To 8:30 PM

Join us for the launch of our fall cultural programs with an intriguing gallery opening presented in partnership with the Boston/Strasbourg Sister City Association.

Read More