Member

$20

Non-member

$25

À propos de Ubu Roi

‘Officier du roi Venceslas, décoré de l'ordre de l'Aigle rouge, Ubu jouit d'une position enviable à la cour de Pologne. Mais sa femme, la Mère Ubu, a bien d'autres ambitions pour lui. En le persuadant de détrôner Venceslas, elle va le précipiter dans de multiples aventures. Ubu sera tour à tour roi, guerrier et fuyard, avant de devenir «maître des Phynances» dans son pays d'origine, la France... En composant à quinze ans cette œuvre parodique et bouffonne, qui fit scandale lors de sa création en 1896, Alfred Jarry (1873-1907) ne se doutait certes pas qu'il allait marquer de son empreinte tout le théâtre du xxe siècle, de Roger Vitrac à Boris Vian et à Eugène Ionesco. Il y a du Shakespeare et du Rabelais dans cette fantaisie «hénaurme» et truculente, au rythme débridé, à l'invention verbale irrésistible de drôlerie. Tour à tour féroce et couard, vaniteux et inquiet, mélange de Macbeth et de Falstaff, le Père Ubu est plus qu'un personnage : c'est un mythe, incarnation d'une humanité à la fois terrifiante et dérisoire, comique à force de laideur, colossale de sottise et de lâcheté.’

Source

À propos de Alfred Jarry

‘Alfred Jarry étudie à Rennes, puis à Paris, et échoue au concours de l'École Normale Supérieure. À partir de 1892, il se lie avec l'équipe du Mercure de France (Alfred Vallette, Rémy de Gourmont) et fréquente Mallarmé ainsi que les milieux littéraires parisiens (Rachilde, Léon-Paul Fargue et Marcel Schwob). C'est au lycée de Rennes qu'un de ses professeurs lui inspire le personnage d'Ubu, qui devient par la suite récurrent dans ses compositions. Il apparaît dans, "Ubu Roi", représenté en 1886, au Théâtre de l'Œuvre (Jarry y est alors le secrétaire du directeur, Lugné-Poe), puis dans, "Ubu enchaîné", en 1900, "Ubu cocu", en 1944 et dans deux "Almanachs du père Ubu" en 1899 et 1901. Ce personnage burlesque, vivant dans un monde imaginaire et auquel son auteur s'identifie de plus en plus, est le héros de pièces de théâtre avant-gardistes. Dans "Gestes et opinions du docteur Faustroll, pataphysicien", publié à titre posthume en 1911, Jarry invente la "pataphysique". Cette « science des solutions imaginaires » qui cherche à théoriser la déconstruction du réel et sa reconstruction dans l’absurde, inspirera les écrivains surréalistes tels que Raymond Queneau, Eugène Ionesco et Boris Vian. Ainsi, l’œuvre d’Alfred Jarry, au comique grinçant, met en scène de façon insolite les traits humains les plus grotesques. Épuisé, malade, harcelé par ses créanciers, malgré l'aide financière d'Octave Mirbeau, Jarry meurt d'une méningite tuberculeuse à l'âge de trente-quatre ans. Une statue signée Zadkine consacre l’hommage de sa ville natale.'

Source
Source



Image above: Book Cover pour the Folio Classique Edition - Max Ernst, Ubu Imperator. ADAGP, 2013 Centre Pompidou-MNAM-CCI Paris.

Upcoming Events

Wednesday, April 24, 2019 2:00 PM To 3:30 PM

Join Benjamin this month for an in-depth discussion of Le tour du monde du roi Zibeline by Jean-Christophe Rufin.

Read More
Thursday, May 9, 2019 7:30 PM To 9:00 PM

Dig deeper into the current events of France! Listen to a news podcast, then discuss the topic du jour and how it relates to similar, historical events in France...en français.

Read More
Wednesday, April 24, 2019 6:30 PM To 8:30 PM

Join us for our April Ciné-Club de l'Alliance as we screen François Dupeyron's Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. In the film, a boy from a broken home finds a friend in an insular, spiritual shopkeeper in this period drama.

Read More